Association
l’Odyssée Frank martin

AOFM-burger-menu-open-2-B

Ein Totentanz zu Basel

Samedi 22 juin 2024 à 20H30

Dans le cadre de la Fête de la musique de Genève, l’Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Arie van Beek invite le Knabenkantorei pour rendre hommage à Frank Martin. Ils interprèteront la musique du ballet Ein Totentanz zu Basel, une œuvre essentielle tombée dans l’oubli depuis sa création en 1943.

PROGRAMME

FRANK MARTIN,Quatuor à cordes

IGOR STRAVINSKY, Trois pièces pour quatuor à cordes

FRANK MARTIN, Ein Totentanz zu Basel im Jahre 1943

Durée du concert : 60 minutes

Ein Totentanz zu Basel im Jahre 1943 (Une danse macabre à Bâle en 1943) est une musique de ballet composée par Frank Martin pour chœur de garçons, orchestre à cordes, ensemble de jazz et tambours de Bâle. L’idée de cette œuvre est venue de sa nièce, la danseuse et chorégraphe Mariette von Meyenburg, qui avait croisé des soldats allemands en 1939, à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Avec pour toile de fond les horreurs et l’extermination massive et anonyme de la guerre, cette composition aborde la question existentielle de notre mortalité en tant qu’individus. Utilisant des figures archétypales telles que « le vieil homme », « l’enfant » et « la jeune femme », elle évite délibérément les références contemporaines ou politiques. Pour Frank Martin, la mort n’est autre qu’un médiateur compatissant et empathique entre deux mondes : le nôtre, symbolisé par le jazz et les percussions, et le celui des morts, évoqué par un orchestre à cordes et un chœur de garçons.

Cette pièce s’inscrit dans la longue tradition des danses macabres qui hantent l’imaginaire des artistes européens depuis le XIVe siècle, à l’instar de Hans Holbein, Albrecht Dürer, Camille Saint-Saëns, Bertolt Brecht ou Arthur Honegger. La Danse macabre du Grand Bâle, l’une des plus célèbres représentations picturales de cette tradition, a fait de la place de la cathédrale de Bâle le lieu idéal pour la création de Ein Totentanz zu Basel im Jahre 1943.

Cette oeuvre a compté parmi les productions artistiques remarquables de la Suisse durant les années sombres, avant de tomber dans l’oubli pendant 50 ans.

A l’occasion de la Fête de la musique de Genève, l’Orchestre de Chambre de Genève dirigé par Arie van Beek, en offrira une nouvelle version spectaculaire dans le cadre grandiose de la cour du Palais de Justice, avec le Knabenkantorei.

Entrée libre sur réservation

Restez informé·e

Pour ne manquer aucune étape de l'Odyssée, inscrivez-vous! Vous recevrez toutes les infos directement sur votre courriel.

Espace presse

L’ORCHESTRE DE CHAMBRE DE GENÈVE

baryton-basse

37 musiciens passionnés et virtuoses, qui s’engagent pour offrir au public le plus large possible une programmation riche en émotion, en plaisir et en découverte : telle est l’identité de l’Orchestre de Chambre de Genève.

Le rayonnement de l’orchestre, son énergie irrépressible et son audace sont soulignés par sa présence dans de nombreux festivals et évènements artistiques, du bassin lémanique à l’international, en témoignent ses récentes tournées en Chine et au Moyen-Orient. Les prestations de l’orchestre, saluées par la critique et par la presse, sont diffusées au niveau régional et suisse par Léman Bleu et la RTS, à l’international par Arte et TV5 Monde.

L’orchestre se produit chaque année avec des artistes tels que Martha Argerich, Mischa Maisky, Patricia Kopatchinskaja, Gautier Capuçon, Sonya Yoncheva, Maxim Vengerov, Natalie Dessay ou Nemanja Radulović et des chefs invités tels que Gábor Takács-Nagy, Pierre Bleuse, Jean-Jacques Kantorow, Thierry Fischer ou Gergely Madaras. Le chef néerlandais Arie van Beek a été le directeur artistique et musical de l’orchestre de 2013 à 2022.

Fondé en 1992, l’orchestre donne aujourd’hui près de 50 concerts annuels. Son répertoire, centré autour de son effectif « Mannheim » idéalement adapté aux compositeurs de la période classique (Haydn, Mozart, Beethoven), s’étend du baroque au XXIe siècle, grâce à la curiosité insatiable de l’orchestre tout comme à son aisance à travers les époques et les styles.

Porté par des valeurs humaines fortes, l’orchestre s’engage pour la nouvelle génération au travers de projets pédagogiques et de concerts participatifs. Convaincu que la musique doit être accessible au plus grand nombre, il tisse des partenariats féconds avec les acteurs sociaux de la région : Association pour le Bien des Aveugles et malvoyants, Fondation Village Aigues-Vertes pour personnes vivant avec une déficience intellectuelle, banque alimentaire Partage, etc.

Défendant une vision collaborative de la culture, l’Orchestre de Chambre de Genève interagit avec un riche écosystème d’acteurs et d’institutions, du jazz au répertoire lyrique : Grand Théâtre de Genève, Opéra de Lausanne, AMR, Haute Ecole de Musique de Genève, Contrechamps, Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre, Concours de Genève, Eklekto.

L’Orchestre de Chambre de Genève est soutenu par le Canton de Genève, la Ville de Genève, par des sponsors, des institutions et des donateurs privés, partenaires de sa passion, de son exigence, de son engagement et de son audace.

Raphaël Merlin est nommé directeur artistique et musical à partir de la saison 2023-2024.

ARIE VAN BEEK

direction

Né à Rotterdam, Arie van Beek travaille comme percussionniste avant de s’orienter vers la direction d’orchestre. Il est Directeur musical de l’Orchestre National d’Auvergne de 1994 à 2010, de l’Orchestre de Picardie de 2011 à 2022 et de l’Orchestre de Chambre de Genève de 2013 à 2022. Il a également été, dès l’âge 19 et pendant 48 ans, chef d’orchestre, professeur et programmateur de concerts au Codarts – Conservatoire Supérieur de Musique de Rotterdam. Chef permanent du Doelen Ensemble à Rotterdam et régulièrement invité par de nombreux orchestres français et européens, son répertoire s’étend de la musique baroque aux oeuvres de compositeurs vivants. Arie van Beek est Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres et a reçu en 2008 la Médaille de la Ville de Clermont-Ferrand. Il est également titulaire du prestigieux Elly Ameling-Prize pour sa contribution au rayonnement artistique de la ville de Rotterdam. En 2014, il reçoit également le Prix Erasme de la ville de Rotterdam.

Knabenkantorei Basel

direction

Le Knabenkantorei Basel est un véritable ambassadeur musical de la région de Bâle et de toute la Suisse. Ce chœur de concert composé d’une quarantaine de voix de garçons et de 35 voix d’hommes provenant de tout le nord-ouest de la Suisse et des pays limitrophes répète deux fois par semaine sur la colline de la cathédrale de Bâle et se produit à l’occasion de concerts d’orchestre, de représentations d’opéra au Théâtre de Bâle, d’enregistrements radio et TV, de services religieux de toutes confessions, et de tournées dans toute la Suisse et à l’étranger.

INFORMATIONS & ACCESSIBILITÉ

Pour toute information, et en particulier pour les personnes à mobilité réduite et accompagnantes, nous vous remercions de nous contacter à :

 accueil@odysseefrankmartin.ch ou par téléphone au 00 41 78 754 24 77