Jeudi 26 septembre 2024 à 20h

Autour du grand orgue de la Cathédrale joué par Vincent Thévenaz, la mezzo-soprano Léonie Cachelin et le flûtiste Sébastian Jacot nous invitent à un voyage spirituel et méditatif à travers les époques et les styles – de Bach à Frank Martin en passant par Berio et Ligeti.

PROGRAMME

FRANK MARTIN - Sonata da chiesa pour flûte et orgue

JOHANN SEBASTIAN BACH - Betörte Welt BWV 94, 4

FRANK MARTIN - Passacaille pour orgue

JOHANN SEBASTIAN BACH - Sonate pour flûte et orgue en mi mineur BWV 1034

JOHANN SEBASTIAN BACH - Jesu der aus grosser Liebe BWV 165, 3

LUCIANO BERIO - Sequenza I pour flûte

FRANK MARTIN - Agnus Dei pour orgue

JOHANN SEBASTIAN BACH - Agnus Dei, extrait de la Messe en si

FRANK MARTIN - Agnus Dei, extrait du Requiem

GYÖRGY LIGETI - Coulée (Étude pour orgue n° 2)

JOHANN SEBASTIAN BACH - Wer Gott bekennt aus wahrem Herzensgrund BWV 45, 5

Durée du concert : 1h20 sans entracte

Le duo flûte et orgue est assez inhabituel et, au vu des proportions des deux instruments, pourrait même sembler quelque peu déséquilibré. Pourtant, il est assez naturel, l’orgue possédant déjà en son sein tout un jeu de flûtes. Parmi les rares œuvres originales pour cette formation, on trouve la Sonata da chiesa de Frank Martin, dont le titre évoque la période baroque, tout comme celui de la Passacaille pour orgue, composée quelques années plus tard.

Tout au long du programme, qui présente l’intégralité des pièces de musique de chambre avec orgue de Frank Martin, tradition baroque et modernité continueront à s’entremêler. À travers une sélection d’airs célébrant l’amour divin et la puissance de la foi, Bach et Martin, que plus de deux siècles séparent, se rejoignent dans une même quête de spiritualité.

Ce concert offrira également l’occasion de découvrir toutes les possibilités techniques et sonores de la flûte et de l’orgue. Les solos expérimentaux et audacieux de Luciano Berio et de György Ligeti – Sequenza I et Coulée – agissent comme de véritables illusions sonores, des trompe-l’oreille qui prolongent la méditation et nous plongent vers l’infini.

Restez informé·e

Pour ne manquer aucune étape de l'Odyssée, inscrivez-vous! Vous recevrez toutes les infos directement sur votre courriel.

Espace presse

Sébastian Jacot

flûte

Originaire de Genève, Sébastian Jacot fait partie des flûtistes les plus demandés de sa génération depuis qu’il a remporté le premier prix du Concours International de l’ARD à Munich, du Concours International Carl Nielsen au Danemark ainsi que du Concours International de Flûte de Kobe au Japon.
Il a étudié avec Jacques Zoon à Genève où il a obtenu ses Master de soliste et de pédagogie avec distinction.
Avant d’être nommé premier flûtiste solo de L’Orchestre Philharmonique de Berlin en 2022, il avait déjà occupé ce poste au sein de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Ensemble Contrechamps à Genève, de l’Orchestre du Saito Kinen Festival au Japon et de l’Orchestre Philharmonique de Hong Kong.
Outre des récitals et des masterclasses, Sébastian est un musicien de chambre enthousiaste et participe régulièrement à des festivals internationaux sur tous les continents.

Léonie Cachelin

mezzo-soprano

Née en Suisse, Léonie Cachelin commence à chanter à l’âge de 11 ans à la Maîtrise du Conservatoire Populaire de Genève, où elle développe au fil des années un goût prononcé pour la musique et le chant. Diplômée d’un Bachelor of Arts en chant lyrique et d’un Master of Arts en pédagogie vocale de la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Jeannette Fischer, elle étudie également la direction de chœur en deuxième master à Genève et à Stuttgart auprès de Celso Antunes et Denis Rouger. Passionnée par la voix sous tous ses aspects, Léonie mène sa jeune carrière de musicienne tant comme soliste et choriste dans divers ensembles professionnels que comme cheffe de choeur et professeure de chant. Comme mezzo solo en oratorio, elle se distingue dans des œuvres phares telles que les Drei geistliche Lieder de F. Mendelssohn, le Stabat mater de J. Haydn, le Roi David de A. Honegger, le Vin Herbé de F. Martin, le Requiem de Mozart ou encore le Stabat Mater de Pergolesi. Depuis quelques années, elle développe par ailleurs une complicité musicale avec l’organiste Vincent Thévenaz qui les amène à proposer plusieurs récitals orgue et voix, allant de la musique ancienne à la musique post-romantique. Sur scène, Léonie incarne la First Witch dans Didon et Enée de H. Purcell, (dir. G. Carvelli) et Chérubin dans les Noces de Figaro de W. A. Mozart (dir. G. Colliard) dans le cadre du Festival du Toûno (Suisse). Passionnée par le monde choral, elle chante régulièrement dans la région lémanique, notamment avec l’Ensemble Vocal de Lausanne et l’Ensemble Vocal Buissonnier, mais également en Suisse allemande avec le C.F Meyer Vokalensemble et en Allemagne avec le figure humaine kammerchor. Elle est par ailleurs membre fondatrice de l’Ensemble Diaphane, constitué de 7 chanteuses professionnelles. En septembre 2024, Léonie reprend la direction du chœur de l’Université de Genève.

Vincent Thévenaz

orgue

Nourri d’une formation complète (orgue, piano, improvisation classique et jazz, musicologie, théorie musicale, direction, chant, lettres françaises et russes), Vincent Thévenaz est professeur d’orgue et d’improvisation à la Haute Ecole de Musique de Genève, organiste titulaire et carillonneur de la Cathédrale St-Pierre de Genève. Régulièrement invité pour des concerts, des jurys de concours ou des masterclasses dans de nombreux pays d’Europe, d’Asie et des deux Amériques, il repousse les limites des styles et de l’instrument pour vivifier le monde de l’orgue. Il mêle volontiers l’orgue à différentes combinaisons d’instruments, et pratique également le carillon, l’orgue de cinéma et d’autres instruments à clavier. Il mène une intense activité autour de l’improvisation et s’est fait connaître comme arrangeur pour différentes formations. Spécialiste reconnu de l’harmonium, il possède une collection d’instruments historiques et les joue tant en récital qu’en ensemble. Il a donné en concert l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Bach et Mendelssohn. Plusieurs disques immortalisent son jeu, seul, avec saxophone, violon ou ensemble. Il collabore avec de nombreux orchestres et chefs (OSR, OCL, Ensemble Scharoun de la Philharmonie de Berlin, Capella Mediterranea, Contrechamps, Ensemble Vocal de Lausanne, Garcia Alarcon, Holliger, Corboz, Pappano, etc.). Il a fondé en 2005 l’Orchestre Buissonnier, ensemble de jeunes musiciens, qu’il dirige régulièrement.
www.thevenaz.org

INFORMATIONS & ACCESSIBILITÉ

Pour toute information, et en particulier pour les personnes à mobilité réduite et accompagnantes, nous vous remercions de nous contacter à :

 accueil@odysseefrankmartin.ch ou par téléphone au 00 41 78 754 24 77